Ipres- Gestion décriée : Le DG Mamadou Sy Mbengue, hyper-protégé, ne bougera pas de son poste


Le Directeur général de l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres), Mamadou Sy Mbengue est accusé de mauvaise gestion. Et par ricochet, le DG a, en sa disposition 160 milliards de FCfa de réserve obligatoire et 400 millions de tickets- déjeuner pour le personnel. Un montant astronomique, mal géré qui vampirise sans pitié les retraités de son institution. Mais, une source de Leral reste sceptique, Mamadou Sy Mbengue, hyper-protégé, ne bougera pas de son poste… 

Le Directeur général de l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres), Mamadou Sy Mbengue, hyper-protégé, dont sa gestion ou son management décrié, est logé dans la catégorie des intouchables du système. Une source bien au cœur du régime a révélé à Leral, la proximité de la Première Dame, Marième Faye Sall et la femme du DG de l’Ipres. D’après la source, la femme du DG étant l’assistante de la Première Dame, est assez significative de la solidité de ses racines dans le cercle du couple présidentiel. Cest son épouse (répondant au nom d’Oumou Diallo) qui est l’assistante personnelle de la Première Dame, Marième Faye Sall. 
De Mme Mbengue, nous avons pu glaner que c’est la fille de l’oncle de Mme Marième Faye Sall. Les deux dames (Mme Mbengue et Mme Sall) ont eu à cheminer pendant des années avant l’avènement du Pr Macky Sall au pouvoir Exécutif. C’est dire… 

Leral, découvre à travers sa source que de l’argent a été volé dans la demeure du DG. Mais, le montant déclaré, dépasserait largement la somme perdue. La source est formelle… pour dire que le Directeur de l’Ipres ne va pas bouger de son poste. Que tous ceux qui ont des preuves contre lui, les montrent. 

Le Directeur général, Mamadou Sy Mbengue qui serait un proche du Chef de l’Etat, Macky Sall, vrai ou faux, ne semble pas être ébranlé. Accusé aussi, d’avoir en sa disposition 160 milliards de FCfa de réserve obligatoire et 400 millions de tickets- déjeuner pour le personnel. Un montant astronomique, mal géré qui vampirise sans pitié les retraités. 

A retenir que le DG est attaqué dans une affaire de nébuleuse fraude sur les tickets de restauration. Et, plusieurs retraités du Nord (Matam et Ourrossogui), payés par La Poste, n’avaient pas reçu leurs pensions. Puisque, le Centre médico-social fait face, depuis deux mois, à une pénurie de médicaments. 

Ces sorties de retraités très frustrés, considérant que l’Institution est entre des mains inexpertes. semblent masquer un autre objectif. Ils regrettent de manière formelle, tout le management de Mamadou Sy Mbengue. 

L’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) avait minimisé l’affaire dite de fraude sur les tickets de restauration, assurant qu’en « dirigeant responsable », le directeur général Mamadou Sy Mbengue a « lancé un audit » pour faire toute la lumière sur cette affaire. 

Tandis que les protestataires voient dans cet audit une volonté de retarder les sanctions. Raisons évoquées, les agents de l’Ipres, formellement, mis en cause, dont l’assistante de Mamadou Sy Mbengue, sont toujours en poste. 

D’après la source, l’aboutissement ou le dénouement heureux dans cette affaire n’est pas dans les plus brefs délais. Et, l’avenir en dira… 

Leral 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *